Popote et Nature

Popote et Nature
Voyages dans mon univers au gré de ma cuisine, de mes vadrouilles et de mes photos naturalistes

lundi 14 mai 2018

Et si vous mangiez du sapin ? Ce n'est pas une blague ;)

Gelée de bourgeons de sapin © Popote et Nature
Gelée de bourgeons de sapin 

Encore une de mes excentricités direz vous ? ! J'aime bien faire des recettes qui changent de l'ordinaire et faire des expériences culinaires. Cela fait désormais quelques années que je m'intéresse  à la cuisine des plantes sauvages et avec mon nouveau jardin semi sauvage je suis gâtée je peux directement, en sortant de chez moi, m'approvisionner car je vis dans un endroit encore préservé, je ne mets strictement aucun produit dans mon jardin et je laisse plein d'endroits sauvages notamment pour les insectes alors je peux ainsi profiter des bontés de la nature sans me poser la question de la pollution ou des pesticides. 
Gelée de bourgeons de sapin © Popote et NatureVous allez me dire encore une recette de confiture ou de gelée ! Eh oui ! Car en ce moment c'est le printemps  et de nombreuses plantes sauvages sont utilisables en délicieuses gelées et qu'il ne faut pas traîner pour les faire, la période de production étant généralement très courte. Pas la peine de vous parler de confit de trèfle   en hiver même si vous allez en déguster en hiver car vous aurez suivi ma recette au printemps ! ;) De même, je préfère vous écrire la recette quand c'est le bon moment de la faire car quelle frustration si ma recette vous attire et que vous êtes obligé d'attendre 1 an avant de pouvoir la faire si je la publie dans un mois par exemple ! C'est le cas typique de cette recette de gelée de sapin, dans une quinzaine de jours en fonction de votre lieu de vie il sera trop tard pour la faire.

En fait vous ne saviez peut être pas que le sapin de votre jardin ou d'ailleurs ^^ pouvait se manger...Vous le regarderez d'une autre façon maintenant ;) 
Avant toute chose, déterminez l'espèce de votre sapin avant de vous jeter sur ses pousses et n'allez surtout pas manger l'if, qui lui, est très toxique (il donne des baies rouges également très toxiques).
J'ai trouvé un article sympa sur le recyclage des sapins de noël en recettes originales, mais aujourd'hui je vous propose un classique : la gelée de bourgeons de sapins. J'ai deux sapins dans mon jardin dont un énoooorrrrme qui est actuellement recouvert de bourgeons terminaux verts, très lumineux. Quand vous les prenez dans la main, cela colle un peu et cela sent bon la résine de sapin.  
Avant de collecter les bourgeons de sapin, vérifiez que vous n'êtes pas dans une région où le sapin serait protégé et répartissez votre collecte sur plusieurs arbres.
Gelée de bourgeons de sapin © Popote et Nature
Vous allez obtenir une gelée parfumée légèrement citronnée qui vous rappellera l'odeur des sapins un peu comme les bonbons d'une certaine marque présentée dans une boite en métal.

J'ai dû m'y prendre à deux fois pour la prise en gélification, c'est pour cela que j'ai adapté l'agar agar de la recette. Je n'aime pas quand cela est trop gélifié, j'aime avoir le côté encore un peu "coulant" mais la gelée de bourgeons de sapin n'est pas facile à faire prendre et donc j'ai dû en ajouter, à vous de voir ce qui vous plait , en fonction de la texture finale que vous souhaitez avoir. 

Ingrédients 
- environ 500 g de bourgeons de sapin 
- 1,5 l d'eau de source
- sucre (en fonction du poids de liquide récolté, j'ai mis 1,2 kg pour 1,4 l de liquide pesé) 
- 1 jus de citron
- 3 cc d'agar-agar 

Gelée de bourgeons de sapin © Popote et Nature
Préparation

Cueillez vos bourgeons un beau jour ensoleillé de préférence pour développer un maximum leur parfum. Lavez les rapidement pour faire partir la poussière, on est bien d'accord qu'on part d'un préalable sur le fait que vous avez ramassé vos bourgeons dans un endroit non pollué et non traité ;) .
Mettez les dans un fait tout, ajoutez l'eau et faites bouillir pendant 10 mn. Arrêtez le feu sous le fait tout et couvrez le . Laissez au moins 4 H ou toute une nuit les bourgeons dans l'eau. Le lendemain, retirez les bourgeons (je les ai mis dans un bidon avec du vinaigre blanc pour l’utiliser en produit ménager comme je le fais avec les pelures de clémentines et d'orange l'hiver). Filtrez votre liquide pour enlever les épines qui pourraient rester, pesez votre liquide et mettez le sucre en correspondance (j'en mets toujours un peu moins que 50/50 mais c'est mon goût personnel). Ajoutez l'agar agar et faites chauffer, quand votre liquide bout, attendez environ 4 mn et arrêtez la cuisson. Versez dans des pots préalablement stérilisés et retournez les jusqu'à complet refroidissement.

Gelée de bourgeons de sapin © Popote et Nature


Que faire d'autres avec les bourgeons de sapin ?

- du sirop
-de la liqueur
- parsemez vos desserts ou vos salades avec des bourgeons taillés finement
- parfumez vos crèmes dessert en infusant votre lait ou votre crème avec les bourgeons

Gelée de bourgeons de sapin © Popote et Nature

Gelée de bourgeons de sapin © Popote et Nature

© 2012 - 2018 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

jeudi 10 mai 2018

Transformez les queues des fraises en de délicieuses recettes gourmandes !

Gelée de queues de fraises et menthe © Popote et Nature

Gelée de queues de fraises et menthe 

Ma copine Nath du blog "Une cuisine pour Voozenoo "s'est associée ce mois ci pour son défi culinaire "compile moi un menu"  avec Gabrielle du blog " Petite cuillère et charentaise" et Chantal du blog " La cuisine de Blanche"et elles nous ont proposé un défi sur le thème  « Mai … Tout en fraises ? … En fleurs ?». C'est la deuxième recette que je propose pour ce défi, après les fleurs avec ma gelée de fleurs de trèfles , j'ai choisi de faire une recette à base de fraises mais en fait sans utiliser les fraises ... mais les déchets des fraises ! J'aime recycler les restes et avec ces queues de fraises, il m'arrive régulièrement de faire de l'eau de fraises que je bois l'été, un délice très frais et sans sucre !
Mais aujourd'hui c'est une petite douceur à tartiner que je vous propose. C'est une recette que vous pourrez faire toute la saison des fraises régulièrement pour conserver ce petit goût délicieux fruité pour l'hiver. J'ai choisi d'associer la menthe marocaine à mes fraises car c'est une association qui réussit bien en dessert alors pourquoi pas en confit ?


Ingrédients (pour 2 pots de 350 g environ chacun)
- les queues avec un peu de chair de fraises restante de 500 g de fraises bio 
- sucre en fonction du poids de liquide (ici environ 400 g) 
- 1cc non rase d'agar agar. 
- 1 belle branche de menthe verte
- poivre noir

Gelée de queues de fraises et menthe © Popote et Nature



Préparation 
Pour cette recette, il est primordial d'avoir des fraises de votre jardin non traitées ou des fraises bio car sinon vous allez manger une gelée de concentré de pesticides !  Coupez les queues des fraises en gardant un peu de chair. Avec les fraises préparez de délicieux desserts : découvrez mes 41 recettes de fraises sur le blog !
Lavez les queues de fraises, mettez les dans une casserole, recouvrez d'eau (environ 600 ml). Ajoutez la branche de menthe.Faites chauffer et quand le liquide bout, arrêtez la cuisson, mettez un coup de moulin à poivre noir pour faire ressortir le goût des fraises et laissez infuser environ 3 H. 
Au bout de ce temps, filtrez votre préparation, pesez le liquide et mettez le sucre en correspondance . J'ai mis 400 g pour plus de 600 g de liquide,ajoutez l'agar agar, mélangez bien  et remettez à chauffer. Quand le liquide bout, comptez environ 3 minutes et arrêtez la cuisson. Mettez dans des pots préalablement stérilisés et retournez les le temps qu'ils refroidissent.

vinaigre fraises géranium © Popote et Nature


D'autres recettes avec les queues de fraises
- l'eau de fraises

eau de fraises © Popote et Nature
eau de fraises

Gelée de queues de fraises et menthe © Popote et Nature

Gelée de queues de fraises et menthe © Popote et Nature


© 2012 - 2018 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

samedi 5 mai 2018

Et si on mangeait des fleurs de Porte-Bonheur ?

Confit de fleurs de trèfles © Popote et Nature Confit de fleurs de trèfles 

Confit de fleurs de trèfles © Popote et NatureEt voilà une nouvelle recette avec des fleurs sur le blog ! Il faut dire qu'elles m’inspirent et que je n'ai pas à aller loin pour les cueillir ! Un petit tour au jardin et hop le panier est garni je peux passer direct en cuisine. Rappelez vous, petit, vous ramassiez des fleurs de trèfles le long des chemins et vous croquiez dedans comme dans une friandise, il est un peu loin ce temps où vous osiez manger des fleurs sauvages en vous promenant. Il faut dire que la connaissance des plantes était un peu plus développée que maintenant car nous avions souvient des grands parentes issus de la ruralité. Désormais cela s'adresse souvent plus à des spécialistes ou des amateurs éclairés. Il faut dire que tout n'est pas bon à manger dans la nature, il faut s'y connaitre un peu et savoir également quand, comment et surtout où cueillir. Mais, retrouvez le plaisir de croquer dans une  fleur de trèfle et comme une Madeleine de Proust, retrouvez le goût de l'enfance ;) 
J'ai découvert cette recette de confiture par un partage sur Facebook et je me suis dit pourquoi ne pas tenter . Cela devrait faire le bonheur de nos clients de chambre d'hôtes qui auront ainsi le plaisir de goûter à une confiture originale. 
Ma copine Nath du blog "Une cuisine pour Voozenoo " a eu la bonne idée ce mois ci dans son défi culinaire "compile moi un menu" de s'associer avec Gabrielle du blog " Petite cuillère et charentaise" et Chantal du blog " La cuisine de Blanche"et de proposer un défi sur le thème « Mai … Tout en fraises ?  En fleurs ?» . 
J'adore les fraises, j'ai plus de 40  recettes de fraises sur mon blog mais là l’occasion était trop belle de proposer une recette avec des fleurs, après ma limonade aux fleurs de coucou, mon sirop de lilas, mon confit de roses, ma gelée de fleurs de pissenlit et plein d'autres délices floraux , voici donc un confit de fleurs de trèfles roses. Une petite gelée délicatement parfumée à la belle couleur rose pâle à condition que vous utilisiez des trèfles roses, essayez de trouver les plus colorés possibles et ne soyez pas effrayés par la première couleur du liquide après cuisson. La cuisine c'est de la chimie, vous le verrez quand vous ajouterez le citron ;)  Bons travaux pratiques ! 

Confit de fleurs de trèfles © Popote et NatureIngrédients 
- fleurs de trèfles roses (60 à 80)
- sucre (quantité en fonction du poids de liquide que vous récupérerez après cuisson)
- 1 jus de citron
- agar agar (à adapter en fonction également du poids de liquide , j'en ai  mis 4 g pour environ 1,3 litre de jus)
- 1 verre de jus de pommes (facultatif) 

Préparation
Cueillez vos fleurs de trèfles un jour ensoleillé, nettoyez les soigneusement, retirez tout le vert. Mettez les fleurs dans un fait tout avec environ 1.5 litre d'eau de source.  Faites chauffer jusqu'à ébullition. Les fleurs vont perdre de leur couleur et le liquide deviendra un peu verdâtre. Arrêtez la cuisson. Ajoutez le jus de citron, vous verrez alors votre liquide virer au rose pâle :) . Couvrez et laissez reposer toute une nuit.
Confit de fleurs de trèfles © Popote et NatureLe lendemain, retirez les fleurs et filtrez votre liquide pour retirer toutes les impuretés qui pourraient encore s'y trouver. 
Pesez votre liquide et mettez normalement le même poids en sucre (j'en ai mis un peu moins , pour 1.4 l de liquide j'ai mis 1,1 kg), ajoutez le verre de jus de pommes (pour la pectine) et faites cuire en remuant régulièrement environ 20 mn . Écumez pour clarifier. Laissez refroidir. Ajoutez alors votre agar agar, mélangez bien et faites cuire à nouveau, quand le liquide bout, comptez environ 5 mn et arrêtez la cuisson. Versez immédiatement votre gelée dans des pots préalablement stérilisés. Fermez les et retournez les jusqu'à complet refroidissement.

Confit de fleurs de trèfles © Popote et Nature

J'ai fait le choix d'ajouter de l'agar agar car je n'arrivais pas à avoir la texture voulue, et l'agar agar ne se met pas dans un liquide bouillant d'où la deuxième cuisson. A vous de voir si vous arrivez à avoir la texture voulue sans agar agar (en ajoutant plus de pectine par exemple) .

Confit de fleurs de trèfles © Popote et Nature

Confit de fleurs de trèfles © Popote et Nature

Confit de fleurs de trèfles © Popote et Nature

Confit de fleurs de trèfles © Popote et Nature

 Et avec les fleurs du décor de mes photos j'ai fait une petite composition printanière

 © Popote et Nature


 © 2012 - 2018 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

jeudi 19 avril 2018

Limonade aux fleurs de printemps : un rafraîchissement original

Limonade aux fleurs de coucou © Popote et NatureLimonade aux fleurs de coucou 

Au printemps, elle est une des premières à enchanter la campagne avec ses petites fleurs jaunes dressées toutes délicates. Appelée fleur de coucou (elle porte bien d'autres noms mais c'est celui que je préfère) car comme l'oiseau (que l'on ne voit presque jamais ) elle annonce la sortie de l'hiver et l'arrivée des beaux jours et du réveil de la nature. Le printemps est ma saison préférée, signes de renouveau, d'une belle luminosité, de camaïeux de couleurs avec les arbres fruitiers en fleurs, les feuilles vert tendre des arbres, le chant des oiseaux ..., bref la vie ! 
Si vous suivez mon blog depuis quelques temps (ou si vous le découvrez tout juste) vous savez que j'aime la nature, je suis fan de photos naturalistes et depuis 1 an j'ai un nouveau terrain de jeux avec mon nouveau chez moi : 1.5 ha de jardin et de prairies avec : 4 variétés d'orchidées différentes :) , une succession de fleurs sauvages qui attirent les insectes dont les papillons qui vont enchanter mon été et celles de nos hôtes de notre chambre d'hôtes qui pourront utiliser notre terrain de badminton au milieu des fleurs et donc des papillons ;)
En attendant la floraison des anthémis, je profite de la floraison des primevères officinales ou primevères vraies (Primula officinalis Linné ou Primula veris Huds.).La primevère est l’une des premières fleurs à éclore au printemps, « primula » signifie : « toute première » et « veris » : « du printemps ».
J'avais participé il y a quelques années à une balade nature avec une conteuse qui racontait que sa grand mère interdisait à ses petits enfants de ramener des bouquets de fleurs de coucou à la maison car elles allaient empêcher les poules de pondre .En tout cas ça n'a eu aucun effet sur mes poulettes qui continuent à nous offrir leurs oeufs quotidiens ;)   
Limonade aux fleurs de coucou © Popote et Nature

Avez vous déjà senti le parfum délicat de ces petites fleurs jaunes ? C'est ce qui m'a décidée à faire des recherches pour savoir si elles étaient utilisables en cuisine car bonne odeur ne signifie pas que vous pouvez les consommer sans danger. Soyez toujours prudents avec les cueillettes sauvages car en dehors d’une toxicité potentielle, les plantes ont des vertus  médicinales qui ne doivent pas être traitées à la légère. Je ne les utilise pas en cuisine pour bénéficier de cet effet, n'ayant pas de connaissances particulières dans ce domaine. Je les utilise toujours avec parcimonie, notamment pour préserver les ressources. De toute façon, je ne fais jamais de grosse quantité, quel intérêt de faire des litres de limonade ou d'en boire des litres ? Je préfère renouveler l'expérience le temps  d'une floraison ou de production d'une espèce  pour en profiter à l’instant présent. C'est pour cela que je ne fais pas des quantités conséquentes de pesto d'ail des ours par exemple car j'ai remarqué qu'il est toujours plus agréable d'en manger quand c'est la pleine saison juste après une petite balade pour la cueillette. 
Limonade aux fleurs de coucou © Popote et Nature
J'associe d'ailleurs très souvent le plaisir de la balade avec le plaisir de la cueillette suivi du plaisir de la cuisine, les plantes sauvages n'attendent pas pour passer à la casserole ;) Si vous cueillez pour cuisiner sachez qu'il vous faudra passer derrière vos fourneaux au retour de la cueillette sinon adieu belles fleurs et feuilles toutes fraîches.
Toute cueillette sauvage doit se faire avec parcimonie, ne ratiboisez  pas des coins entiers d'ail des ours par exemple, ne cueillez pas toutes les fleurs de primevère  en une seul endroit, laissez en pour les autres utilisateurs (et je ne parle pas des humains ;) ! Dans certaines régions cette fleur peut avoir un statut protégé, renseignez vous  Protéger la nature me tient à coeur et il est vrai que je prélève peu et de façon raisonnée (pas toutes au même endroit, je ne fais pas de "razzia" complète sur un secteur et je ne prends que les fleurs sans toucher à la plante en totalité).

Attention ! 
Rappelez vous également que vous n'êtes pas seuls à passer à côté des bontés de la nature, les animaux sauvages aussi, donc dans toute cueillette sauvage il faut être vigilant. Les plantes proches du sol (fraises des bois, pissenlits ...) peuvent avoir été contaminées par les excréments des animaux sauvages et sont susceptibles de vous provoquer une échinococcose, une maladie très grave.
Ne ramassez pas dans des prairies où il y a eu des bêtes d’élevage (moutons notamment) à cause du danger de la douve du foie, celle ci pouvant également contaminer des plantes en milieu humide (cresson des fontaines...). 
Lavez toujours soigneusement vos cueillettes, la cuisson élimine le problème mais pour certaines préparations la cuisson ruinerait la cuisine ;) comme avec cette petite limonade que je vous propose aujourd'hui en cuisine nature. (retrouvez toutes les recettes de cuisine nature de mon blog en cliquant sur le lien) 
Limonade aux fleurs de coucou © Popote et Nature

Ingrédients 
- 1,2 litre d'eau de source
-  environ une trentaine de hampes florales de coucou bien écloses 
- 50 g de sucre
- 1 jus de citron

Préparation 
Cueillez les fleurs un jour de soleil pour que les fleurs soient bien écloses. Lavez les soigneusement et séchez les. Laissez les dans un pot avec un peu d'eau pendant  20 mn environ pour qu'elles finissent de sécher tranquillement.
Remplissez la bouteille d'eau,  il vous faut une bouteille en verre qui résiste aux pressions genre ancienne bouteille de limonade ou bouteille de bière car la préparation va fermenter légèrement et produire du gaz , il faut donc pouvoir fermer la bouteille et que celle ci puisse supporter la pression du gaz sans exploser ;) Il faut également une bouteille que vous n'allez pas remplir jusqu’en haut. (donc une bouteille de  1,5 litre environ)
Ajoutez le sucre et le jus de citron à l'eau. 
N'utilisez que les fleurs jaunes, retirez le vert et ajoutez les fleurs dans la bouteille. Quand vous avez mis toutes les fleurs, fermez la bouteille et mélangez vigoureusement. Les fleurs vont remonter au repos c'est normal. 
Laissez la bouteille pendant environ 2 à 3 jours au soleil. Remuez délicatement la bouteille une fois par jour. Au bout de ces 3 jours, ouvrez la bouteille, cela doit faire un petit pschittt à l'ouverture et faire quelques bulles sinon laissez encore une journée.

Astuce : La première fois que j'ai fait cette limonade, il n'y avait pas de soleil, il faisait gris mais j'avais encore du chauffage dans la maison, ça a suffi pour lancer la fermentation. 

Filtrez votre boisson pour retirez les fleurs et les quelques impuretés qui pourraient subsister. 
Comme j'aime bien le pétillant, j'ai laissé la bouteille sans les fleurs en dehors du frigo pendant encore une journée. Le soir j'ai mis ma bouteille au frigo et le lendemain hop ! un petit verre bien pétillant tout frais à déguster. 
Ce n'est pas trop sucré, juste ce qu'il faut avec un petit goût floral  citronné. Un petit plaisir sauvage ;) .A vous de tester !
Limonade aux fleurs de coucou © Popote et Nature

Limonade aux fleurs de coucou © Popote et Nature


Limonade aux fleurs de coucou © Popote et Nature


Une petite limonade à  déguster avec une petite salade sauvage ? ;) 

salade aux fleurs sauvages © Popote et Nature

© 2012 - 2018 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

dimanche 15 avril 2018

Croque monsieur à ma façon pour le défi "et si avril était fait de farces ?"

Croque monsieur aux champignons, courgette, oignon rouge et fromage frais © Popote et Nature Croque monsieur aux champignons, courgette, oignon rouge et fromage frais

Ça faisait longtemps que j'avais envie de faire des croque-monsieur un peu différents des classiques bacon-fromage, avec un appareil à croque rien de plus facile car il vaut mieux une presse pour bien souder le pain. 
Après laissez parler votre imagination pour la farce ! il faut juste qu'elle ne soit pas trop liquide pour éviter de chercher à "s"évader" du croque lorsque vous le mettrez dans l'appareil , ça vous évitera également de vous farcir le nettoyage complet de l'appareil ;) .

Croque monsieur aux champignons, courgette, oignon rouge et fromage frais © Popote et Nature

Un peu difficile pour moi en ce moment de publier sur le blog avec les journées un peu longuettes, entre le travail, les déplacements et les séances de kiné pour soigner une aponévrosite plantaire rebelle qui me pourrit bien la vie :( . Je continue de cuisiner  mais je n'écris plus forcément les recettes et je ne fais plus de photo mais je garde le plaisir de la cuisine et le plaisir d'échanger avec vous donc n'hésitez pas à me laisser un petit mot, j'y répondrai avec plaisir.

Pour cette occasion, un peu de vacances, j'en ai profité pour participer au défi culinaire de ma fidèle Natly du blog « Une cuisine pour Voozenoo » qui arrive à conjuguer une vie à 200 à l'heure avec la participation  à des défis culinaires et qui en anime également un : "Compile moi un menu" , je ne sais pas comment elle fait mais elle y arrive ! Bravo ma belle !
Alors pour ce mois ci elle s'est acoquinée avec une marraine aussi active qu'elle : Hélène du blog  « Keskonmangemaman? » (de la team limousine , vivement qu'on se rencontre les filles ! ) pour proposer un thème sympa pour avril autour des farces en cuisine , un thème qui me plait bien , j'aime beaucoup farcir des pâtes feuilletés pour faire de petits chaussons ou faire des roulés . Mais pour cette recette du jour j'ai farci des tranches de pain  et je ne compte pas m'arrêter là ! J'y ai pris goût :) 
Croque monsieur aux champignons, courgette, oignon rouge et fromage frais © Popote et Nature
Ingrédients pour 4 à 6 croque monsieur
- 8 à 12 tranches de pain de mie 
- 1/2 courgette
- une dizaine de champignons de Paris 
- 1/2 oignon rouge 
- 2 cs de cream cheese genre Saint Moret ou Philadelphia ou marque générique du magasin
- matière grasse pour cuire les légumes+ beurre pour les croques
- 30 g de pignons de pin
- 2 oeufs
- 1 tranche de fromage à croque monsieur par croque (facultatif) ou du fromage genre emmental coupé finement 
- sel, poivre 

Préparation
Battez les oeufs avec le fromage frais, salez et poivrez. 
Dans une poêle à sec, faites chauffer à feu vif les pignons de pin pendant 5 mn, réservez les à part.
Emincez les champignons et coupez les encore en 2 pour qu'ils soient en petits morceaux, mettez dans une poêle avec la matière grasse de votre choix. Émincez finement l'oignon rouge et ajoutez le aux champignons. Lavez la courgette et coupez la en petits dés. Ajoutez la également aux autres légumes. Faites cuire doucement en remuant régulièrement jusqu’à ce que les champignons soient fondants, il faut que la courgette reste un peu ferme. Ajoutez les pignons et le mélange fromage frais et oeufs. Mélangez rapidement et faites cuire un peu pour que la crème ne soit pas trop coulante. Attention, ça ne doit pas ressembler à une omelette sinon cela veut dire que c'est trop cuit !Arrêtez vite la cuisson. 
Préparez vos croques en beurrant la tranche intérieure, ajoutez une cuillère à soupe du mélange précédent, mettez la tranche de  fromage à croque monsieur (facultatif mais plus gourmand ;).Ajoutez l'autre tranche de pain beurrée et mettez dans l'appareil à croque chaud et dégustez avec une bonne salade !
Croque monsieur aux champignons, courgette, oignon rouge et fromage frais © Popote et Nature

Croque monsieur aux champignons, courgette, oignon rouge et fromage frais © Popote et Nature

Croque monsieur aux champignons, courgette, oignon rouge et fromage frais © Popote et Nature

© 2012 - 2018 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.

lundi 26 février 2018

Faites le plein de vitamines et de minéraux avec ces petits flans verts très nature

Flan d'orties fraîches au parmesan © Popote et Nature Flan d'orties fraîches au parmesan 

Et c'est parti pour une nouvelle saison de cuisine nature ! Vous ne les attendiez pas avec impatience , moi si !Elles sont là ;) ! Les jeunes orties commencent à pointer leur nez ! Vous les voyez comme de vilaines choses qui piquent, la quintessence de la mauvaise herbe, moi je les vois comme un trésor de bienfait ! Cela fait déjà quelques années que je fais des recettes avec des orties .
Flan d'orties fraîches au parmesan © Popote et NatureEn dehors de la classique soupe à l'ortie, celle ci se décline en de multiples recettes : salées, sucrées, en boisson ,en quiche, à vous d'inventer la vôtre ! Le plus dur dans l'ortie se trouve dans la cueillette.... que je fais faire par mon mari et après je cuisine avec des gants ! Même si le plantain pousse en quantité sur ma propriété, je n'ai pas envie de devoir me jeter dessus à chaque fois que je cuisine de l'ortie. Le plantain a, en effet la propriété de calmer le feu de la piqûre, cela fonctionne aussi sur les piqûres d'insecte (le plantain se cuisine aussi par ailleurs, notamment on en fait de délicieux pestos ). C'est bon à savoir quand on se balade ou que l'on vit à la campagne. le remède se trouve souvent à côté du mal. J'ai la chance, oui je dis bien la chance, d'avoir des orties qui poussent naturellement au jardin et je les laisse s'épanouir dans différents  coins. Comme j'aime aussi les insectes (à photographier et et non à cuisiner), les orties me réjouissent à plusieurs titres car en plus d'être délicieuses et bonnes pour la santé, elles abritent bon nombre de pontes de papillons et par la suite donc de chenilles qui deviendront de magnifiques papillons comme le vulcain, le paon du jour, la petite tortue qui nous émerveillent à chaque été. Lors de ma dernière recette de soupe à l'ortie, j'ai même sauvé des eaux un beau citron qui le pauvre , lui, a failli finir bouilli comme les faux monnayeurs à l'époque médiévale !

Regardez donc la nature et les mauvaises herbes différemment, bon nombre se mangent et sont délicieuses et quel plaisir que la cueillette ! Retrouvez mes recettes de cuisine nature pour goûter quelques herbes sauvages ou quelques envahisseuses, en quelques sorte les David Vincent du jardin ;), à (re) découvrir d'urgence !

Flan d'orties fraîches au parmesan © Popote et Nature



Ingrédients 
- 1 saladier de jeunes pousses d'orties
- 2 oeufs 
- 1 oignon moyen 
- huile de tournesol
- 250 g de mascarpone
- 30 à 50 g de parmesan entier
- sel et poivre 


Préparation
Préchauffez votre four à 210 °C. Lavez soigneusement les orties pour retirer toutes les petites bêtes qui pourraient s'y trouver 
Émincez votre oignon et faites le revenir dans une poêle avec un peu d'huile. Quand ils sont translucides, ajoutez les orties grossièrement hachées au ciseau (cela vous évite d'y mettre la main ;) et faites les revenir en remuant régulièrement. 
Fouettez les œufs et le mascarpone, salez et poivrez. Ajoutez les orties et l'oignon cuits et mélangez bien. Râpez grossièrement votre parmesan et ajoutez le au mélange précédent. 
Mettez dans des moules en silicone de forme rectangulaire ou si vous n'en avez pas, graissez légèrement vos moules pour que vos flans n'accrochent pas. Lissez bien le dessus et enfournez pour 25 mn environ.

Astuce : avec cette quantité d'ortie, vous aurez des flans bien verts riches en plantes, vous pouvez diminuer la quantité d'ortie si vous souhaitez que cela soit moins riche en verdure. 

Servez ces flans avec du poisson par exemple, ou en entrée avec une salade. Ils surprendront vos invités ;)

Flan d'orties fraîches au parmesan © Popote et Nature

Flan d'orties fraîches au parmesan © Popote et Nature

© 2012 - 2018 Copyright Popote et Nature- Béatrice COUROUBLE , tous droits réservés . les textes et les images de ce blog appartiennent à leur auteur. Interdiction formelle d'utiliser ou de copier tout ou partie sans autorisation écrite de l'auteur.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...